Editorial

Chères amies, chers amis,

Notre galerie la Hune à Saint-Germain-des-Prés a été le théâtre d’un grave incendie hier, jeudi 16 novembre 2017, comme l’ont relayé les medias du monde entier.

Grâce à l’intervention de nos équipes et des sapeurs-pompiers de la Ville de Paris, l’essentiel a été sauvé : les vies du personnel, des clients et des habitants de l’immeuble, à qui nous souhaitons un rapide rétablissement pour ceux qui ont été choqués.

Nous tenons à nous excuser auprès des personnes qui allaient nous rejoindre pour célébrer ensemble le vernissage de l’exposition monographique de Matthieu Ricard “Un demi-siècle dans l’Himalaya”.

Nous avons vu brûler 68 ans d’histoire de l’art et de la littérature, et deux années de travail acharné pour faire de ce lieu une galerie incontournable à Paris. Nos rêves et nos ambitions pour la Hune et YellowKorner, quant à eux ne sont pas partis en fumée ; ils s’en trouvent au contraire décuplés.

Vous nous avez témoigné le plus grand soutien dans ce moment difficile, et nous vous en remercions du fond du cœur. C’est pour nous la preuve de l’attachement viscéral du public pour la Hune et pour le projet que nous faisons vivre tous les jours dans nos galeries, avec nos équipes. Nous sommes conscients de cette responsabilité.

Dès hier soir, nous avons remis l’ouvrage sur le métier, pour que la Hune puisse réouvrir au plus vite, dans un écrin encore plus beau, pour défendre sa mission unique dans la photographie.

Merci à tous pour votre considération et à très bientôt

Alexandre de Metz et Paul-Antoine Briat, fondateurs

Newsletter

Recevez l'actualité de La Hune Saint-Germain